ESNAix

Les autres opportunités

Engagement / échange

Erasmus + : Échanges pour la jeunesse

Les échanges pour la jeunesse permettent à des groupes de jeunes venant de pays différents de se rencontrer et de vivre ensemble pour une période de 5 à 21 jours. Les participants au programme travaillent sur un projet défini et préparé avant leur départ.

Idéal pour : Une première expérience de mobilité sur une courte période, tester et améliorer ses compétences interculturelles, améliorer sa maitrise des langues.

Les sites à connaître : www.salto-youth.net

Conditions d'accès : Toute personne âgée de 13 à 30 ans

Je peux partir : De 5 à 21 jours.

Je peux aller : Dans n’importe quel pays de l’Union européenne et dans les pays partenaires du programme Erasmus +.

Je reçois : Une aide financière couvrant presque tous vos frais (vous pourrez avoir à payer une petite partie des frais de transport). Les informations concernant les « YouthPass » vous seront fournies, le YouthPass est un outil permettant une reconnaissance des compétences que vous aurez acquises au cours de l’échange.

Ce que j’y gagne :

  • La connaissance d’autres cultures.

  • Un réseau de jeunes avec qui vous pourrez développer des liens par la suite.

  • Une connaissance des programmes et opportunités rattachés à l’Union européenne.

  • De la confiance en vous pour entreprendre une mobilité plus longue.

    Ce qu'il faut préparer :

    Contacter une organisation en lien avec le volontariat ou la jeunesse qui pourra supporter votre idée de projet. Sinon, vous pouvez trouver une organisation déjà engagée dans des échanges pour la jeunesse. Quand vous aurez trouvé cette organisation, vous pourrez soit proposer votre projet, soit participer à la réalisation d’un autre projet.

    Pour obtenir plus d'informations : Contacter le bureau national ou local d’Eurodesk et l’agence nationale pour les échanges Erasmus +.

    Conseils utiles : Vous n‘êtes pas seul à pouvoir participer aux projets gérés par ce programme, vous pouvez également organiser votre propre échange entre amis. Des agences nationales sont chargées de vous aider à organiser votre projet dans chaque pays. 

    Le volontariat pour des évènements sportifs internationaux

    Les jeux olympiques, la Coupe du monde de football ou l’Euro sont peut-être les seuls grands évènements que vous évoqueriez si l’on vous demandait de citer des grands championnats internationaux. Mais en réalité, il existe des centaines de manifestations sportives internationales qui ont lieu chaque année dans le monde. Pour organiser ces événements européens et mondiaux, des bénévoles sont nécessaires pour accueillir les participants et les supporters venant du monde entier.

    Idéal pour : Une expérience multiculturelle intense sur une courte période, l'acquisition de compétences en gestion d'événements, rencontrer de nouvelles personnes.

    Les sites à connaître : http://www.eusa.eu/en/projects/volunteers

    Conditions d'accès : Pour les jeunes actifs, intéressés par le fait de travailler dans une manifestation sportive.

    Je peux partir : Pour la durée de l'événement. Les événements internationaux durent habituellement de 1 semaine à 1 mois.

    Je peux aller : Partout dans le monde.

    Je reçois : En général, vous pouvez être hébergé, vous recevez de la nourriture, des goodies, des vêtements etc. Le transport peut parfois être couvert. Certains événements prévoient un programme de formation.

    Ce que  j’y gagne

  • Des compétences professionnelles dans des domaines ciblés (gestion d'événements, communication, etc.).

  • Des souvenirs inoubliables.

  • Des contacts à l’international.

  • Une confiance en vous pour envisager une mobilité à plus long terme.

    Ce qu'il faut préparer : Plus l’évènement est important, plus il faudra vous y prendre à l’avance (plusieurs années à l’avance pour les Jeux Olympiques ou la Coupe du Monde de football). Les possibilités sont illimitées mais il faudra faire des recherches personnelles sur l’évènement, le lieu où il est organisé etc.

    Pour obtenir plus d'informations, vous pouvez : Vous renseigner auprès des fédérations nationales de sport.

    Conseils utiles : Le sport universitaire est un domaine où le bénévolat peut être particulièrement intéressant. De nombreux évènements ont lieu très régulièrement (Universiades, les Championnats mondiaux universitaires, les universités européennes, etc.) et cela vous permettra de faire du bénévolat avec d'autres jeunes.

    Le Volontariat dans une organisation internationale de développement

    La plupart des organisations internationales de développement offrent la possibilité de travailler sur leurs projets à travers le monde, que ce soit en tant que bénévole ou stagiaire. La liste des organisations est longue et commence par des organisations internationales bien connues comme les Nations Unies ou la Croix-Rouge internationale et comprend toutes les agences nationales pour la coopération au développement comme le Département pour le développement international (DFID) au Royaume-Uni. Travailler sur des projets économiques, sociaux ou politiques, vous permettra d’apprendre beaucoup sur le pays dans le lequel vous partirez.

    Idéal pour : Les jeunes qui veulent partir pour une longue période, acquérir une expérience professionnelle et contribuer à une communauté locale, prendre des responsabilités, apprendre des langues.

    Les sites à connaître : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_development_aid_agencies

    Conditions d'accès : Il faut avoir eu une première expérience professionnelle et maîtriser une des langues de l’ONU (anglais, français, espagnol, russe, chinois, arabe).

    Je peux partir : Plusieurs mois à un an.

    Je peux aller : Dans presque tous les pays du monde, tout dépend des pays où l'organisation dans laquelle vous souhaitez travailler est active.

    Je recevrai : Le plus souvent, un hébergement et de la nourriture, dans certains cas, les frais de voyage sont couverts.

    Ce que j’y gagne

  • Des compétences professionnelles dans votre domaine de travail

  • Des compétences linguistiques

  • Une sensibilisation sur d’autres cultures et sur des sujets socialement pertinents

  • Une flexibilité accrue

  • Des compétences de travail dans un milieu interculturel

  • Un réseau international utile pour votre avenir

    Ce qu'il faut préparer : Les organisations internationales de développement ont généralement des programmes de stages ou de bénévolat, une fois ou deux fois par an. Le processus de candidature peut prendre de 3 à 12 mois et est très sélectif. Par conséquent, il vous faudra commencer à planifier votre départ un an à l'avance.

    Pour obtenir plus d'informations, vous pouvez : Consulter le programme de votre Agence nationale pour le développement international (pour les stages ou le bénévolat).

    Conseils utiles : Soyez flexible ! Pour certains projets, on peut vous contacter très peu de temps à l’avance. Faites quelques recherches sur les projets menés dans les pays partenaires et contactez-les directement.

    Le volontariat pour des organisations internationales de jeunesse.

    De nombreux réseaux internationaux pour la jeunesse opèrent au niveau local et travaillent au sein de réseaux européens ou mondiaux. Erasmus Student Network, AIESEC, AEGEE, Youth for Understanding, les Scouts... (entre autres) offrent beaucoup d'occasions d'être actif dans votre communauté locale tout en voyageant et en échangeant avec des personnes du monde entier.

    Idéal pour : Un engagement à long terme bien que la période de mobilité puisse être courte, se faire des amis partout dans le monde, développer des compétences, prendre des responsabilités, combiner les études et le travail.

    Les sites à connaître : www.esn.org et http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_youth_organization

    Conditions d'accès : Si vous souhaitez être actif dans votre communauté locale.

    Je peux partir : Lors de petits voyages, des événements, des formations, des rencontres organisées par votre organisation.

    Je peux aller : Dans tous les pays où le réseau dans lequel vous souhaitez être actif est présent.

    Je reçois : Un fort soutien des membres travaillant dans le réseau qui sont prêts à développer de nouveaux projets.

    Ce que j’y gagne :

  • De nouvelles compétences personnelles

  • De nouveaux amis qui partagent les mêmes centres d’intérêts

  • La possibilité de prendre des responsabilités et de développer des projets

  • Un réseau international utile pour vos perspectives d'avenir

  • La possibilité d'être actif sur le long terme dans votre communauté locale

    Ce qu'il faut préparer : Recherchez des informations sur les réseaux présents dans votre université ou dans votre communauté locale. Ils sont toujours prêts à accueillir de nouveaux membres. Prenez contact avec eux, organisez une réunion ou participez à leur prochaine réunion d'équipe pour avoir un aperçu de leur travail.

    Pour obtenir plus d'informations : Renseignez-vous auprès du point Eurodesk local, au Bureau des relations internationales, ou auprès de toute organisation de jeunesse.

    Conseils utiles : S’impliquer localement dans des réseaux internationaux est l'un des meilleurs moyens d'améliorer votre CV pendant vos études en développant des compétences extrêmement pertinentes et appréciées par les employeurs. Le large éventail d'organisations existantes offre des opportunités pour tout le monde.

    Le Corps de Volontaires Européens d’Aide Humanitaire

    C’est une toute nouvelle initiative européenne qui se mettra en place entre 2014 et 2020 et qui profitera à des milliers de volontaires dans les organisations humanitaires. Le Corps de Volontaires européens d’aide humanitaire rassemblera des volontaires et des organisations de différents pays. Il leur fournira des supports pratiques et permettra une harmonisation du domaine du volontariat en Europe. Cela permettra de compléter les programmes de volontariat déjà mis en place en Europe, lesquels portent souvent sur le niveau national.  Les premiers volontaires venant du Corps de volontaires européens d’aide humanitaire seront déployés en 2015.

    Idéal pour : Les personnes qui souhaitent se rendre utile en période de crise et qui sont prêts à aider les autres dans des conditions difficiles.

    Les sites à connaître : http://ec.europa.eu/echo/en/what/humanitarian-aid/eu-aid-volunteers

    Ce programme est nouveau, d’autres informations seront disponibles bientôt

    Erasmus + : Service Volontaire Européen

    Le bureau du service volontaire européen offre des opportunités de travail volontaire à l’étranger dans des organisations à but non lucrative accréditées pour une période de 2 à 12 mois.

    Idéal pour : Travailler pendant une année “transitoire” après avoir terminé le lycée ou les études supérieures, obtenir une expérience de travail dans un organisme à but non lucratif.

    Les sites à connaître : http://europa.eu/youth/evs_database

    Conditions d’accès : Il faut avoir entre 17 et 30 ans.

    Je peux partir pour : 2 à 12 mois, une seule fois.

    Je peux partir : Dans n’importe quel pays de l’Union européenne et les pays partenaires du programme Erasmus +.

    Je reçois : Un soutien financier complet avec un hébergement, la nourriture, le transport et de l’argent de poche, ainsi que de l’aide pour vous intégrer à la communauté locale et pour votre travail. Vous pourrez bénéficier d’une préparation linguistique si besoin.

    Ce que j’y gagne

  • De la confiance en vous et de l’indépendance

  • Des compétences professionnelles et personnelles

  • Des compétences linguistiques

    Ce qu’il faut préparer : Il faut préparer votre départ 1 an à l’avance pour être sûr de ne pas manquer les dates de rendu de dossier. Il vous faudra contacter les organisations accréditées individuellement pour connaître les conditions et le processus de recrutement.

    Pour plus d’informations : Renseignez-vous auprès d’organisations accréditées dans votre région.

    Bons conseils : De nombreuses organisations peuvent recevoir des volontaires, prenez votre temps pour choisir celle qui vous conviendra le mieux. Le service volontaire européen est aussi un bon moyen de découvrir un nouveau domaine d’activité dans lequel vous pourriez vous engager à l’avenir.

 

Travail

Jobs d'été

Barman, réceptionniste, récolter des fruits, s'occuper de camps de vacances... la liste des jobs d'été ou d'hiver est presque infinie. Bien que ces emplois ne soient pas vraiment dans la lignée de votre carrière professionnelle, ces jobs temporaires peuvent vous apporter une expérience non négligeable. Ils peuvent par exemple vous préparer pour une période de mobilité plus longue et tester votre capacité à sortir de votre cocon habituel.

Idéal pour : Une mobilité à court-terme, une première expérience professionnelle, une mobilité peu-qualifiée, apprendre une langue, une expérience interculturelle.

Le site à connaître :  www.summerjobs.com

Je peux partir si : Vous souhaitez  voyager pour trouver un travail saisonnier et si votre niveau de langue est suffisant pour le travail pour lequel vous postulez.

Je peux partir pour : Une courte période, deux semaines ou deux mois en été ou en hiver

Je peux aller : Partout.

Je reçois :  Un salaire comme pour n'importe quel travail et parfois un logement.

Ce que j’y gagne :

  • Une expérience professionnelle 

  • Des compétences linguistiques 

  • De l'indépendance et de la confiance pour envisager une période de mobilité plus longue 

    Ce qu'il faut préparer : Il faut surtout faire des recherches et candidater pour plusieurs postes. 

    Pour plus d'informations : Prenez contact avec le bureau local ou national Eurodesk. 

    Bons conseils : Travailler à l'étranger peut nécessiter un visa ou un enregistrement spécifique, même pour une courte durée, il faut donc vous renseigner avant de commencer vos recherches. 

    Il peut sembler tentant de travailler sans contrat, de façon informelle, mais pour des raisons de sécurité et d'assurance et pour éviter les mauvaises expériences, vous devriez toujours demander un contrat écrit. 

    Au Pair 

    Être au pair signifie vivre dans une famille d'accueil et s'occuper de leurs enfants en apprenant une nouvelle langue et en découvrant le pays dans lequel vous vivez. 

    Vous n'avez pas de grandes qualifications à avoir pour partir et un large choix de destinations vous est proposé. 

    Idéal pour : Une première expérience de mobilité sur une période assez longue, apprendre une nouvelle langue, obtenir une expérience culturelle enrichissante, une mobilité peu qualifiée dans un environnement sûr et cadré. 

    Le site à connaître : http://www.ch-go.ch/repository/proxy/oi-files/10232/Querschnitt/Eurodesk/aupair_offers_en.pdf

    Je peux partir si : Vous avez plus de 18 ans, même si dans certains cas il est possible de partir avant. Pour certains pays ou avec certaines agences, l'âge minimum est au dessus de 18 ans. 

    Il faut évidemment vous sentir prêt à prendre soin des enfants d'une famille étrangère.  

    Je peux partir pour : Quelques mois ou 1 an, pour un poste à plein temps ou  à temps partiel. 

    Je peux aller : À peu près partout. Vous pourrez regarder avant dans quel pays le système "au pair" est apprécié et courant.  

    Je reçois :

  • Un logement et de la nourriture de votre famille d'accueil 

  • De l'argent de poche 

  • Parfois, des cours de langue 

    Ce que j’y gagne :

  • Des compétences en langue 

  • De la confiance en vous de l'indépendance 

  • Une expérience interculturelle intense 

    Ce qu'il faut préparer : Un an à l'avance, recherchez les différentes agences et organisations qui s'occupent du système au pair. Vous pouvez également vous préparer en faisant du babysitting ou en travaillant avec des enfants. 

    Pour plus d'informations : Contactez les agences spécialisées dans votre pays. 

    Bons conseils : Etant donné le grand nombre d'agences proposant des emplois au pair, il est important de ne pas foncer tête baissée mais de lire attentivement les témoignages de personnes déjà parties. Vous pouvez aussi contacter directement les familles pour pouvoir choisir au mieux votre agence et vous assurer le meilleur support possible pour votre voyage. 

     Language Teaching Assistant 

    Pour devenir assistant d'un professeur de langue dans une école primaire locale ou un collège, vous n'avez pas besoin d'un diplôme d'enseignement mais ce peut être une expérience très enrichissante, qui vous fera découvrir une culture, et une langue, du point de vu d'élèves. De nombreuses opportunités vous sont offertes par plusieurs programmes, avec différents horaires et différents types de responsabilités. 

    Idéal pour : Une carrière dans l'enseignement, l'apprentissage d'une langue, une expérience culturelle qui peut être associée à un travail ou des études. 

    Les sites à connaître : www.britishcouncil.org/language-assistants/la-in-uk and http://www.ciep.fr/en/foreign-language-assistants-in-france  

    Je peux partir si : Vous souhaitez enseigner votre langue natale dans un autre pays.  

    Je peux partir pour : En générale, un semestre ou une année scolaire entière.  

    Je peux aller : Dans de nombreux pays, c'est habituellement plus simple de trouver des postes dans les pays anglophones, en France et en Allemagne.  

    Vous recevrez : Un salaire en fonction de vos heures de travail et la règlementation du pays où vous partez. Des aides pour les aspects pratiques de votre séjour (hébergement, etc.). Vous pouvez parfois bénéficier de cours de langue. 

    Ce que j’y gagne :

  • Des compétences linguistiques 

  • De la confiance en vous et de l'indépendance 

  • Des compétences dans l'enseignement 

  • Une connaissance culturelle approfondie 

    Ce qu'il faut préparer : Vous devrez faire des recherches sur les opportunités que les agences qui gère ce type de programme vous propose. 

    Vous pouvez faire vos recherches sur le Conseil britannique (Royaume-Uni), le CIEP (France) et l'institut Goethe (Allemagne). 

    Pour plus d'informations : Renseignez-vous auprès de vos professeurs de langue et du département des langues de votre Université. 

    Bons conseils : Loin de concerner uniquement les étudiants qui souhaitent poursuivre leur carrière dans l'enseignement, devenir assistant de professeur de langue est une opportunité pour tous ceux qui souhaitent travailler dans l'environnement de l'école. Vous pourrez partager vos connaissances  sur votre propre culture tout en apprenant beaucoup d'une culture étrangère. 

    Permis Vacances Travail (PVT)

    Les français, sans limite d'âge, peuvent acquérir un permis de travail pour l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, la Russie, le Japon, la Corée du Sud, l'Argentine, la Chine à Hong-Kong, et bientôt le Brésil. C'est une opportunité ouverte à des milliers de "PVTistes" de partir à la découverte d’un pays étranger et de sa culture mais cela tout en étant autorisés à y travailler grâce à l’obtention d’un permis ou visa de travail ce qui permet de financer cette découverte d'un pays. 

    Idéal pour : Découvrir un pays tout en finançant ce voyage.

    Site à connaître : www.pvtistes.net

    Je peux partir si : Vous êtes débrouillards et motivés pour travailler. 

    Je peux partir pour : Un an en général mais le permis de vacances travail est renouvelable. 

    Ce que j’y gagne :

  • Des compétences linguistiques 

  • De la confiance en vous et de l'indépendance 

  • Des expériences professionnelles 

  • Une connaissance culturelle approfondie 

    Ce qu'il faut préparer : Faire des recherches sur le prix du PVT, le pays, la culture, les opportunités de job là bas… 

    Pour plus d'informations : Tout se trouve sur le site internet mais vous pouvez aussi correspondre avec des PVTistes qui sont déjà sur place grâce aux groupes facebook comme " PVTistes à Toronto" 

    Bons conseils : N'ayez pas peur de partir vers l'inconnu, dans chaque ville où vous pourrez faire une PVT il y a déjà des jeunes qui sont là haut qui pourront vous guider

 

Voyage

WWOOFING

WWOOF signifie "World Wide Opportunities on Organic Farms" et permet à des volontaires de vivre dans différentes structures produisant du bio et dont les propriétaires les reçoivent volontairement également. Les Wwoofers (volontaires) aident aux travaux de la ferme et de la maison 4 à 6 heures par jour en échange de la nourriture et de l'hébergement. Si vous souhaitez vous faire une première expérience dans le domaine du bio, apprendre et partager différentes façons de produire et vivre durablement, le Wwoofing est fait pour vous. Le Wwoofing est aussi flexible et varié que vous pouvez l'imaginer : vous pouvez produire du fromage dans les Alpes, construire des systèmes d'irrigation au Zimbabwe ou récolter des olives dans le Sud de l'Espagne.  

Idéal pour : La mobilité peu qualifiée, faire quelque chose de différent, rencontrer de nouvelles personnes, obtenir une expérience de mobilité hors des villes

Les sites à connaître : http://wwoofinternational.org/ and http://www.staydu.com/ 

Conditions d'accès : Il faut être âgé de plus de 16 ans, capable d'entreprendre un travail qui peut être assez physique dans une ferme biologique. Il faut être motivé à apprendre sur la production biologique et les modes de vie alternatifs. Ce n'est pas seulement un moyen de voyager pas cher !

Je peux partir : La durée du voyage doit être définie entre le volontaire et la ferme qui l'accueille.

Je peux aller : Il est possible de partir dans plus de 60 pays qui ont des groupes de Wwoofing nationaux.

Je reçois : Un hébergement et de la nourriture. 

Ce que j’y gagne :

  • Un savoir et une expérience en interne de la production biologique et de modes de vie différents 

  • Une expérience interculturelle et interpersonnelle importante grâce à vos hôtes 

  • Une expérience de mobilité active 

  • Des connaissances sur le mode de vie et la culture du pays que vous visiterez 

    Ce qu'il faut préparer : Contacter les hôtes accrédités et établir un bon dialogue avec eux afin de vous assurer que cette expérience sera un réel échange culturel. Rechercher et lire les témoignages et conseils de personnes ayant déjà fait du wwoofing. 

    Pour obtenir plus d'informations : Vérifier si le pays où vous souhaitez partir à un groupe national de wwoofing (vous pouvez avoir à payer une cotisation) et leur demander les informations qui vous concerne. Si le pays ne possède pas ce genre de groupe, regarder la plateforme globale pour obtenir les informations sur le pays de votre choix. (par exemple : http://www.wwoofindependents.org/)  

    Conseils utiles : Le Wwoofing est une expérience hors des sentiers battus et vous devez être sûr que cela vous correspond. Si vous décidez de partir, vous pouvez être certain de rentrer enrichi d'une expérience humaine exceptionnelle. C'est un excellent moyen de découvrir un pays et une culture avec une perspective différente. 

    Couchsurfing 

    Encore une fois, ce n'est pas une expérience de mobilité en soi, mais un conseil pour vous faire des amis dans toute l'Europe si ce n'est pas encore le cas. Partout en Europe et dans le monde, les gens ouvrent leurs portes pour vous héberger gratuitement. L'idée n'est pas de faire du profit sur votre séjour mais de vous faire vivre une expérience interculturelle en partageant des moments inoubliables avec vos hôtes.   

    Idéal pour : Rencontrer des gens, vous garantir un toit chaleureux, pour la compréhension interculturelle et apprendre une langue. 

    Les sites à connaître : www.couchsurfing.org or http://www.hospitalityclub.org  

    Conditions d'accès : C'est une bonne opportunité si vous n'avez pas un gros budget et que vous souhaitez rencontrer des "locaux", si vous êtes flexible et que vous souhaitez rencontrer de nouvelles personnes et avoir une expérience de la culture locale. 

    Je peux partir : Aussi longtemps que vous le souhaitez en accord avec les personnes qui vous hébergent. 

    Je peux aller : A peu près partout. 

    Je reçois : Un hébergement gratuit, plein de bons conseils de personnes qui vivent à l'endroit où vous voyagez. 

    Ce que j’y gagne :

  • Des compétences organisationnelles et de la flexibilité 
  • Une expérience de mobilité interpersonnelle et active 

  • De nouveaux amis et de nouvelles perspectives sur le pays que vous visitez 

    Ce qu'il faut préparer : C'est très flexible, vous pouvez contacter vos hôtes potentiels 2 semaines en avance ou le jour de votre départ. 

    Pour plus d'information, vous pouvez contacter : La plateforme de couchsurfing ou échanger directement avec des personnes ayant déjà fait du couchsurfing. 

    Conseils utiles : Vos hôtes vous accueillent gratuitement, donc vous pouvez prévoir un petit cadeau à leur offrir pour les remercier, un petit souvenir ou quelque chose de typique à votre région ou ville. Proposer de cuisiner pour vos hôtes et échanger des recettes est un bon moyen de faire du couchsurfing un véritable échange interculturel. 

    InterRail 

    Interrail offre différents tickets de tain qui vous permettront de voyager dans un pays ou dans toute l'Europe pour une certaine période. C'est un très bon moyen de profiter d'un voyage à travers l'Europe avec un sac à dos. 

    Idéal pour : Une expérience de mobilité en vacances, profiter d'un voyage avec vos amis, rencontrer de nouvelles personnes tout au long du chemin, voir beaucoup en peu de temps, pour une première expérience de mobilité 

    Le site à connaître : www.interrail.eu  

    Conditions d'accès : Vous pouvez découvrir les pays d'Europe sans vous ruiner. Les tickets sont moins chers si vous avez moins de 26 ans.  

    Je peux partir : De 10 jours à 1 mois. 

    Où puis-je aller ? Vous pouvez visiter jusqu'à 30 pays. 

    Je reçois : Seul le voyage est pris en compte avec les tickets. Vous devrez payer pour un hébergement, la nourriture, etc. Il existe certaines réductions dans chaque pays. 

    Ce que j’y gagne :

  • Des compétences organisationnelles et de la flexibilité 
  • Une expérience de mobilité unique et très active 

  • De nouvelles perspectives sur les pays que vous visiterez 

    Ce qu'il faut préparer : Un programme de ce que vous voulez voir, pour combien de temps et où vous voulez partir, vous pouvez prendre vos billets jusqu'à 3 mois à l'avance. Lisez les conseils et témoignages de personnes qui sont partis pour éviter les mauvaises expériences. 

    Pour plus d'informations : Interrail.eu et parler avec des personnes ayant déjà vécu l’expérience InterRail

    Conseils : Interrail permet surtout d'explorer d'autres pays européens. La préparation et l'organisation sont très importants pour que votre voyage soit une expérience inoubliable. Il faut toujours avoir un hébergement où vous trouverez des informations sur le prochain endroit que vous visiterez.